Des photographies macro en noir et blanc et en surimpression.

Dans l’ombre et dans la lumière : ma main, mon pied, ma peau ainsi que des motifs peints.

La surimpression des clichés donne naissance à des aberrations organiques, une poésie de la transformation et du difforme dans la combinaison du noir du blanc et du gris.

Déformation#01 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#02 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#03 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#04 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#05 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#06 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#07 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#08 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#09 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#10 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#11 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#12 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#13 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#14 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#15 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#16 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#17 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#18 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#19 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#20 – photomontage – novembre 2015

 

Déformation#21 – photomontage – novembre 2015
error: Content is protected !!