Travail sur la matière et réflexion plastique sur la création, l’altération et la réparation.

L’encre inonde un support fragile : le papier, et le sel vient le dessécher, comme les traces d’une mer morte.

Sur la toile, la peinture comme la croûte terrestre, striée au stylet, laisse apparaître des sillons ou des ornières. La peinture en couche grasse est appliquée puis frottée, chauffée, elle s’incruste et imprègne les sillons et la trame de la toile. Sécheresse. Puis la peinture en jus dilué inonde la toile en de larges flaques. Inondation.

C’est le jeu de la sécheresse et de l’inondation. Le jeu incessant de la destruction et de la réparation. Du chaos émerge la vie sans cesse.

Drought & Flood 01 – acrylique sur toile – 73 x 92cm – 2015

 

Drought & Flood 02 – acrylique sur toile – 73 x 92cm – 2015

 

Drought & Flood 03 – acrylique sur toile – 73 x 92cm – 2015

 

Drought & Flood (couleurs) – acrylique sur toile – 40 x 60cm – 2015

 

Drought & Flood (gris) – acrylique sur toile – 18 x 24cm – 2015

 

Drought & Flood (noir) – acrylique sur toile – 14 x 18cm – 2015

 

Reliefs 01 – encre sur papier – 20 x 25cm – 2015

 

Les reconstructions 01- encre sur papier – 16,7 x 20cm – 2015

 

Les Reconstructions 02 – encre sur papier – 50 x 65cm – 2015

 

Reliefs 02 – encre sur papier – 50 x 25cm – 2015

 

Reliefs 03 – encre sur papier – 25 x 20cm – 2015

 

Reliefs 04 – encre sur papier – 25 x 20cm – 2015

 

Reliefs 05 – encre sur papier – 50 x 25cm – 2015

 

 

error: Content is protected !!